£0.00 (0)
Sélectionner une page

À l’heure actuelle, SiteGround fait partie des hébergeurs les plus réputés de la toile. Sa croissance impressionnante lui a permis d’imposer de nouveaux standards dans l’industrie du web. Mais SiteGround est également connu pour les limitations qu’il impose sur ses différentes offres d’hébergement. À titre d’exemple, aucun compte n’est autorisé à utiliser plus de 20% du processeur pour plus de 10 secondes. Ces limitations sont inéluctables du moment où votre site grandit continuellement en audience. Après quelques années d’utilisation, vous commencerez à les atteindre. Il faudra alors appliquer les nombreuses astuces que vous trouverez dans ce guide, voir migrer vers des plans supérieurs. Mais tout ceci ne fera que retarder l’inévitable échéance. Au final, vous devrez changer d’hébergeur.

Pour notre part, nous sommes passés de SiteGround à EasyHoster. Et nous ne le regrettons pas le moins du monde. Les serveurs d’EasyHoster n’accueillent que peu de sites. Nos sites fonctionnent quasiment comme s’ils se trouvaient sur un hébergement dédié.

Quelles sont ces limitations imposées sur SiteGround ?

Les différentes limites imposées sont consultables sur la page de fonctionnalités des différentes offres de SiteGround. L’hébergeur a tout limité, les ressources serveur, le courrier électronique, les bases de données, etc. Ci-après, un résumé de ces limites, ou du moins, de celles concernant les performances de l’hébergement.

Plan Startup Plan Growbig Plan Gogeek
Nombre de site 1 Illimité Illimité
Usage du CPU/secondes 1000/hr
10000/day
300000/month
(7 minutes/hr)
2000/hr
20000/day
600000/month
(14 minutes/hr)
4000/hr
40000/day
800000/month
(18.5 minutes/hr)
Temps d’exécution moyen par jour 2 2 4
Processus serveur simultanées 10 20 30
Connexions simultanées depuis une même IP 10 15 20
Nombre de scripts exécutables 1000/hr
10000/day
300000/month
(416/hr)
2000/hr
20000/day
600000/month
(833/hr)
4000/hr
40000/day
800000/month
(1111/hr)
Inodes 150.000 300.000 450.000

 

Ne vous y trompez pas. Ces limites sont effectives et vous recevrez des avertissements de SiteGround si vous les dépassez. Et si vous ne vous corrigez pas après ces avertissements, SiteGround désactivera votre site jusqu’à la fin du mois en cours. Pour ne pas en arriver là, deux solutions s’offrent à vous. Passer à un plan supérieur, ou emprunter des ressources de serveur temporaire tout en réduisant votre l’utilisation du processeur. Vous comprenez tout de suite qu’il est plus qu’important de choisir un hébergeur performant dès le départ.

Passer à PHP 7.4 ou PHP 8 et activer la mise en cache

La version 7.4 ou 8 du langage PHP est plus performante que la version 5.6. Elle double la vitesse de connexion et réduit respectivement de 42 et 44%, le temps d’exécution CPU et la consommation de mémoire. Pour mettre à jour votre PHP, rendez-vous dans site tools/Dev/PHP Manager.

Les hébergeurs proposant PHP 8 sont encore assez rares mais EasyHoster, notamment, le propose déjà !

Si vous utilisez WordPress, ou une application compatible avec le cache, vous pouvez activer cette fonctionnalité dans Outils du site/Vitesse/Mise en cache.

Désactiver SG Site Scanner de SiteGround

Lors de l’achat de votre hébergement, SiteGround vous propose d’acheter son scanner de site. Cette fonctionnalité nécessite malheureusement une consommation élevée des ressources du processeur. Vous pouvez donc la désactiver et cesser de payer pour cela.

Configurer les paramètres de SG Optimizer

SG Optimizer est une extension WordPress qui permet de relier votre site aux fonctionnalités d’optimisation de SiteGround. Il ne fonctionne donc qu’avec les sites hébergés chez SiteGround. Ses paramètres sont faciles à configurer, et vous permettront de gérer le cache, de désactiver le cœur de WordPress et de nettoyer la base de données.

En fonction de votre plan d’hébergement, SG Optimizer vous proposera 3 formes de mise en cache (statique, dynamique et memcached). Notez que les 3 options sont disponibles à partir du plan Growbig.

Dans le plugin WordPress, veillez à activer ceci :

Lorsque cette option est activée dans le plugin, passez sur votre tableau de bord SiteGround et vérifiez que les 3 caches suivants soient bien actifs  :

Le battement de cœur de WordPress (WordPress HeartBeat) est un api de connexion dont le rôle est de transférer et de synchroniser les données en temps réel entre le serveur et le navigateur. C’est grâce à lui par exemple, que vous avez des notifications lorsqu’un autre utilisateur modifie un contenu. Malheureusement, cet api consomme énormement de ressources CPU. Vous pouvez donc le désactiver grâce à SG Optimizer. Mais s’il est important pour le fonctionnement de votre site, vous pouvez au moins augmenter ses intervalles de synchronisation. Ainsi, vous économiserez plus de ressources serveurs.

Dans l’onglet FrontEnd Optimization vous pouvez choisir d’activer chaque ligne une à une. Attention, cependant, à vérifier votre site après chaque activation. Certaines options peuvent « casser » votre site.

Le plugin permet enfin de planifier le nettoyage en continu de votre base de données. En le faisant, vous êtes assuré du nettoyage automatique de la corbeille, du spam, des révisions de publications et des transitoires expirées. Pour le faire, il suffit de se rendre dans les paramètres de l’environnement de SG Optimizer.

Il est possible d’aller plus loin dans ce nettoyage en jumelant SG Optimizer avec le plugin WP Optimizer. Celui-ci parcourt la base de données à la recherche des tables laissées par les anciens plugins supprimés. S’il en trouve, il les supprime après avoir bien entendu, recueilli votre autorisation. Cette fonctionnalité est également disponible sur le plugin Advanced Database Cleaner.

Et enfin, il est également possible d’optimiser les images de sont site en activant toutes les options suivantes :

Attention ! Avant d’activer les options relatives au traitement de vos images, il est vivement conseillé de faire un backup de celles-ci. Au cas-où vous seriez confronté à une trop grande perte de qualité de vos images. Vous pourrez ainsi facilement les rapatrier en cas de désir de retour en arrière.

Activer le CDN Cloudflare

Le CDN Cloudflare (Content Delivery Network) ou réseau de diffusion de contenu est un groupe de serveurs appartenant à Cloudflare. Ces serveurs, géographiquement distribués assurent la diffusion rapide des contenus (pages HTML, fichiers JavaScripts, images et feuilles de style) sur Internet. Lorsque vous souscrivez au service, les ressources statiques de votre site sont mises en cache au niveau de Cloudflare. Et c’est Cloudflare qui se charge de la diffusion aux navigateurs client. La charge de votre site ainsi que sa consommation de bande passante s’en trouveront réduites.

Pour implémenter cette fonctionnalité, il faudra reconfigurer votre site afin de rediriger les URLs commençant par WWW. L’activation se fait dans votre tableau de bord SiteGround (Site Tools/Speed/Cloudflare).

Une fois votre site connecté au CDN, vous pourrez optimiser ses performances depuis le tableau de bord de Cloudflare. Il sera possible d’augmenter le TTL, de bloquer les robots anti-spam et de nombreuses règles de page.

Utiliser WordFence pour bloquer les mauvais robots

Songez aussi à bloquer les robots spammeurs. Ils parcourent en permanence les sites web pour collecter tout ce qui ressemble de près ou de loin à une adresse e-mail. Mais le pire dans tout ceci, c’est le fait qu’ils consomment énormément, les ressources matérielles de votre site. Pour y remédier, vous pouvez installer le plugin WordFence. Celui-ci affichera votre rapport de trafic en direct vous permettant de noter tous les robots suspects. Pour détecter les bots suspects, faites tout simplement une recherche de leur nom sur le moteur de recherche. Si vous constatez que des utilisateurs s’en sont plaints, c’est qu’il s’agit potentiellement d’un bot spammeur. À la fin du nettoyage, il faudra désactiver ou supprimer le plugin WordFence, car il est lui aussi vorace dans son usage du CPU.

Supprimer les plugins qui consomment le plus de ressources CPU

Le plugin Query Monitor met à votre disposition, de nombreux outils de débogage pour WordPress. Il est par exemple possible de localiser les plugins les plus lents afin de les remplacer par des substituts plus rapides. En général, il s’agit des plugins qui incluent les statistiques et analyses, partage sur réseaux sociaux, chat, portefeuilles, plans de site, publications associées, calendriers, constructeurs de page, curseurs, formulaires de contact, analyse de processus etc. Ci-après, une courte liste de quelques plugins susceptibles de ralentir votre site et de consommer des ressources CPU :

  1. WP Power Stats
  2. ShareThis
  3. UberMenu
  4. Contextual Related Posts
  5. Contact Form 7
  6. WPML
  7. Google XML Sitemaps
  8. Google Translate
  9. Query Monitor
  10. AddThis
  11. WPBakery
  12. Disqus Comment System
  13. WooCommerce Customer History
  14. WordPress Popular Posts
  15. Divi Builder
  16. Broken Link Checker
  17. WooCommerce
  18. Google Analytics
  19. Jetpack
  20. wpCloaker
  21. Avada
  22. Elementor
  23. WP Statistics
  24. VaultPress
  25. AdSense Click Fraud Monitoring
  26. Revolution Slider
  27. Wordfence
  28. Beaver Builder
  29. WordPress Facebook
  30. Yoast
  31. Facebook Chat
  32. SumoMe
  33. WP Social Share
  34. WP Facebook Like Plugin
  35. Thrive

Faut-il quitter SiteGround et migrer vers un autre hébergeur ?

Notre avis sur Siteground

Les offres de SiteGround sont limitées, car l’hébergeur embarque des milliers de sites sur chaque serveur. Cela est fait pour compenser le faible coût du service. Si votre site consomme à lui seul une grande partie des ressources, les autres sites présents sur le serveur auront du mal à tourner. Cela semble déplorable, mais cette politique est également appliquée chez tous les hébergeurs de la toile. Enfin, presque tous, puisqu’EasyHoster a choisi d’être l’exception qui confirme la règle.

EasyHoster a adopté une politique basée sur l’hébergement d’un faible nombre de sites, sur ses serveurs de dernière génération. En procédant ainsi, l’hébergeur s’est assuré de pouvoir répondre efficacement aux besoins évolutifs de votre site sans avoir à se surcharger. Votre site aura l’air de fonctionner dans un environnement dédié, alors qu’il se trouve sur du mutualisé. Les performances sont également notables sur la bande passante (256 Mo/s ou 1048 Mbps/s). En d’autres termes, le téléversement d’un fichier de 250 Mo vous prendra moins d’une seconde si votre FAI ne limite pas le débit.

Le support technique est irréprochable tant sur les questions d’hébergement que sur celles relatives à vos instances WordPress. En prime de tout ceci, EasyHoster vous propose aussi une installation gratuite de WordPress, du thème DIVI et de plusieurs plugins premium. Si votre site est déjà en ligne, vous pourrez demander une migration gratuite de votre site vers EasyHoster. Les techniciens s’en chargeront sans le moindre surcoût.

Oui, les tarifs semblent un peu plus élevés, et l’espace disque proposé n’est pas fameux non plus. Cela est ainsi fait pour maintenir la rentabilité du service, en dépit des performances de haut-niveau proposées.

Nous vous conseillons donc de migrer vers EasyHoster. Cependant, si vous préférez SiteGround pour le moment, vous pouvez vous rabattre sur les astuces suivantes afin de repousser l’échéance.

Hébergement cPanel, avec le meilleur support WordPress ! -15%
Hébergement cPanel, avec le meilleur support WordPress !
Goûtez au confort d'un hébergement premium, à partir de 2,99€/mois. Bénéficiez de la puissance du dédié au prix du mutualisé.

Profitez de -15% sur votre première commande :
BIENVENUE15
VPS et serveurs dédiés très performants 100$ de crédits
VPS et serveurs dédiés très performants
Hébergeur idéal pour les projets spécifiques nécessitant un serveur dédié.

Obtenez 100$ de crédits (offerts sans engagement) en suivant notre lien d’affiliation.